Site ELEC344/ELEC381

Partie interactive du site pédagogique ELEC344/ELEC381 de Télécom ParisTech (occurrence 2010).

Catégories

SVG to ILDA

L’idée était d’avoir un alphabet complet et non pas seulement les 26 lettres de l’alphabet en majuscule! J’ai donc modifié le nom des fichiers, ils s’appellent maintenant avec le code hexa de la lettre qu’ils contiennent.

De plus il a fallu améliorer le parseur svg to ilda pour qu’ils puissent reconnaitre maintenant un « è » par exemple ce qui n’était pas le cas avant.
Ca m’a pris pas mal de temps parce qu’il a fallu que je reprenne presque intégralement mon code (premier script en python de ma vie…) puis que je l’améliore.

Mais maintenant tout marche bien, il me resterai éventuellement quelques caractères à ajouter mais ca serait vraiment pour faire beau parce que là on tout ce qu’il faut pour écrire en français!

PuLSE, j-5

Aujourd’hui nous avons trouvé le problème qui survenait lorsque nos deux grandes tâches (le serveur http et la tâche de gestion des fichiers) étaient connectées. Nous avons donc pu lire des playlist codées en dur dans la page web.
Ce soir je me suis mis à la page web définitive. Après quelques heures de débugage voici le résultat (presque terminé) :

On pourra y mettre des répertoires complets, ou bien des fichiers. La liste des fichiers sera générée dynamiquement, et a priori ca sera la seule partie générée automatiquement. Du coté du serveur, Etienne et Thibaut ont fait pas mal de débugage (y compris sur la carte SD et sur l’utilisation des outils python pour génerer les requetes) et ont implémenté le PUT.

Demain, j’essaierai d’apporter de quoi faire une vidéo (Samuel en avait pris une avant les vacances mais je ne l’ai jamais revue d’ailleurs)

ILDA

Alors aujourd’hui j’ai repris mon programme Python pour l’améliorer (il était assez sale à certains endroits et notamment j’utilisais un bout de code en C ce qui m’empêchait de le faire évoluer). Je n’ai pas tout à fait fini mais ca devrait plus être trop long.

Ce qui va me permettre de gérer un alphabet bien plus complet ce que j’ai pu faire jusqu’à présent.

J’ai aussi regardé niveau Ethernet ce qu’on pouvait faire avec Etienne, mais sans grand résultat. Une fois que tout ca marchera bien, il ne restera plus grand chose à faire pour finir le programme Python (peut être pas très beau esthétiquement…)

Glip: Affichage Mercredi 28 - Vendredi 30

Un résume du travail :

Mercredi:

Finalisation du code d’affichage. Changement de la manière comm on génère le PWM par software. Le Glitch avec l’ancienne routine d’affichage a disparu, par contre un nouveau Glitch dans la troisième ligne est apparu.

Création d’une librarie pour la construction des images et une autre pour la configuration des animation

Jeudi:

Correction du Glitch de la deuxième ligne de la matrice. Le problème, une variable qui n’était pas définie comme ‘static’ comme il fallait. Affichage d’une image fixe 100% fini

Début de la confection d’une barrière pour les modules. Après plusieurs heures de travail avec Alexis, le groupe a opté pour une solution qui incluait de la mousse. Finalement un commande a été envoyé à Farnell.

Vendredi :

Adaptation de la routine d’affichage d’une image en incluant une table de couleurs. Test dans une animation.

Lecture et compréhension de différents parties du code python de gif2glip.

Création d’un programme en C qui crée des fichiers include (DATA0, DATA1, …. ) à partir des données d’un fichier .glip pour la configuration des images à afficher dans chaque bloque.

Test dans les modules. L’image montré est similaire à celle qui est montré dans l’écran de l’ordinateur par gif2glip.

ILDA et Défilement

Alors aujourd’hui je me suis attaqué au défilement qui était en réalité plus compliqué que ce que je pensais.

J’ai continué en python en réutilisant quelques binaires écrit en c et tout marche bien ce soir. On fait des tests demain, maintenant que la vidéo marche!

Mais je suis confiant, j’ai pu testé avec gnuplot que ca donne.

Twitter

Alors j’avance lentement mais surement sur le programme en python.

Ca marche même si tous les widgets ne sont pas exactement disposés là ou je le voudrais… Il me reste à mettre le code derrière en place (requète HTTP, les file dialogs, …).

Sinon on a fait un test grandeur nature cette après-midi avec le laser: l’affichage du texte se déroule bien même si l’inertie des galvanomètres altèrent quand meme pas mal le rendu.

Avancement GLiP

Pendant la fin de la semaine dernière, j’ai fini le bootloader pour les GLiPs, piloté par la carte de TP. Je n’avais que deux blocs à ma disposition mais il semblait bien fonctionner. J’ai maintenant beaucoup plus de doutes quand je vois tous les problèmes que l’on rencontre avec 4 blocs !…

Dans l’hypothèse où un GLiP serait directement relié au PC par port série, j’ai aussi écrit (aujourd’hui, mardi) une interface en Python pour le flasher via port série, puis transmis par IrDA. Je n’ai pas pu tester ce mode.

Hier, j’ai regardé avec Julie les différents problèmes que l’on rencontre lors de l’initialisation de la carte. La majorité des problèmes sont du à la communication IrDA plutôt hasardeuse et peut-être à des problèmes de priorités entre les tâches qui gèrent l’IrDA et l’affichage par LED. (cf posts à venir de Mika et Enzo)

vacances de printemps

Depuis que nous ne sommes plus bloquées à cause des bibliothèques ST, on a pu avancer.

Cette semaine j’ai fait :

-          L’ADC fonctionne dans le mode non continu ;

-          J’ai amélioré l’interface pour control du serpent en utilisant la carte du TP ;

-          J’ai modifié l’interface écrit en python du bootloader/contrôleur de l’année dernière, et on peut l’utiliser pour contrôler notre serpent.



GLIP : Programme d’affichage et soudage de cartes

Lundi 12 :

J’ai passé la matin dans le nettoyage du code et j’ai commencé avec la modification de la premier version du programme pour l’affichage d’animations, le travail avec une table de couleurs et la reconnaissance du format envoyé par le programme de Micka (gif2glip). Mon travail dans cette étape a été plutôt de conception (comment allait se comporter le programme).

Étant donné que je ne connait pas python, j’ai passé l’après midi en train de me documenter. Avec l’utilisation d’un éditeur hexadécimal, j’ai pu voir les octets qui conforment le fichier GLIP. Cependant, comme dans cette étape du projet la copie des octets qui conformaient la table de couleurs, les images à montrer, etc; allait être fait directement dans le code à programmer dans le STM32, à la main, j’ai considéré que cela serait mieux de les avoir dans un fichier de type .txt. De cette façon, vers la fin de la journée, et avec l’aide du programme de Julie (une petite explication de Julie inclut), j’ai créé un programme qui me permettait voir en code ascii les octets envoyés.

Mardi 13 :

La matin, j’ai finalisé avec l’implémentation du code de la premier version du programme d’affichage avec une table de couleurs.

L’après midi j’ai parlé avec SAM pour qu’il m’aide avec quelques doutes que j’avais, mais il m’a fait noter que ma solution d’affichage était trop compliqué (beaucoup de pontiers, pas de sémaphores, etc) et il m’a expliqué de manière général l’idée de fonctionnement de son propre programme de test. Alors, j’ai passé l’après midi dans la création d’un deuxième version du programme d’affichage. Mon idée était d’intégrer dans le comportement certains aspects de la premier version du programme. Vers la fin de la journée j’ai eu cette deuxième version finalisé (affichage d’images statiques et dynamiques, sans table de couleurs).

Mercredi 14:

Je suis passé la toute la journée (littéralement) avec Alexis, Florent, Micka et Julie en train de souder les nouvelles cartes GLIP.

Vers 20h j’ai crée un programme qui permettait tester les LEDS des nouvelles cartes. Moins d’une heure après la deuxième version du programme, avec l’inclusion d’une table de couleurs était finalisé: Une animation à été créé pour tester que cette version marche correctement.

ILDA !

Alors hier soir et en début de matinée, j’ai fini de lier la partie de Xavier avec la mienne (parsage de l’ILDA et positionnement des galvas).

Ensuite je me suis attaqué à la bibliothèque de fonctions qui nous permettront à partir d’un alphabet en ILDA d’afficher un texte à l’écran (défilant ou non). J’ai continué ca toute l’aprem et j’ai pas mal avancé.
J’arrive à l’heure actuelle à faire a peu prés ce que je veux en prenant en entrée les fichiers .ild directement.

Il me reste donc à passer une chaine de caractère en argument à la place et à gérer le défilement (ce que je n’ai pas commencé). Ça devrait pas me prendre trop longtemps, j’ai bien segmenté le code : des fonctions pour ouvrir les fichiers, des fonctions pour charger les buffers, des fonctions pour afficher les buffers (sur le terminal et sur un graphique grace à GNUPLOT) et des fonctions pour écrire dans un fichier ILDA.

J’espère finir tout ca demain (si possible tôt) pour pouvoir ensuite m’attaquer au python et au logiciel qui nous permettra de récupérer des tweets et de les afficher.

En bref, beau programme!