ELECINF344/381

Partie interactive du site pédagogique ELECINF344/ELECINF381 de Télécom ParisTech (occurrence 2011).

Catégories

Copterix : finalisation du filtre de Kalman

Alors, comme nous l’avons dit hier, cette journée a été dédiée aux tests du FQA et du filtre de Kalman sur une IMU. On récupère les données brutes des capteurs (3 gyroscopes, 3 accéléromètres et 3 magnétomètres) par un script python. Le Kalman qui sera implémenté sur la Gumstix est en C++. Il a donc fallu dans un premier temps faire communiquer le script python et le programme C++ afin d’acheminer les données des capteurs vers notre Kalman. Nous avons pour cela utilisé ZeroMQ avec une architecture Publisher/Subscriber.

Une fois la communication fonctionnelle, nous avons pu commencer à tester notre FQA et notre Kalman. Au début, nous avions pas mal de problèmes au niveau de l’orientation de nos axes. Mais après avoir passé pas mal de temps à étudier les sorties des capteurs pour comprendre selon quels axes ils étaient positionnés, nous avons obtenu des résultats plutôt satisfaisants :

Dans la première vidéo , nous n’utilisons pas le filtre de Kalman (juste le FQA) alors que dans la seconde, le filtre de Kalman est activé. L’utilisation du filtre permet d’éliminer pas mal de bruit. Il reste tout de même quelques petits détails à régler car il y a quelques indéterminations qui chamboulent un petit peu le filtre.

Nous avons en outre reçu notre PCB :

La journée de demain sera consacrée à établir la communication avec notre nouvelle carte !

Sur le même sujet :

  1. RoseWheel : banc de tests et filtre de Kalman
  2. Copterix : simulation du filtre de Kalman
  3. Architecture logicielle de Copterix
  4. Copterix : avancées du lundi
  5. [RoseWheel] Implémentation du filtre de Kalman

1 comment to Copterix : finalisation du filtre de Kalman

  • François-Xavier MOREL

    Aaah, le réglages des axes …

    Bravo pour le Kalman, ça marche vraiment bien sur la vidéo !!